L’emplacement est extrêmement important puisqu’il a une influence directe sur vos revenus. Il doit relier la cible et le concept. L’idéal est de placer votre restaurant, bar ou café au plus proche de vos consommateurs potentiels, pour être disponible près de chez eux et répondre à leurs besoins. Par exemple en centre ville, le but est de transformer les passants en clients grâce à votre image de marque visible de l’extérieur ou lorsque vous y êtes autorisé, à mettre des tables dans la rue.

Comment choisir l’emplacement parfait

Un emplacement idéal est un endroit facilement accessible, qui se trouve dans la zone d’itinérance des clients. Avant de vous engager en signant un bail, passez du temps sur place et mesurez le passage à différents moments de la journée et selon les jours de la semaine. Vous pourrez ainsi déterminer s’il y a suffisamment de clients potentiels, si l’établissement est visible et comment se présente la concurrence. Le montant du loyer ne devra pas dépasser 10% des ventes, le local devra être suffisamment grand pour offrir des assises adéquates, des couloirs assez larges, un espace pour les zones de production et de stockage. La devanture doit influencer le choix des consommateurs et les inviter à découvrir votre établissement. Gardez à l’esprit que les affaires d’angle génèrent environ ⅓ de revenus de plus que les locaux traditionnels.

Différents lieux et caractéristiques

En centre ville, l’idéal étant des rues dynamiques et pleines d’activité pour attirer les passants, c’est là aussi qu’il y a le plus de touristes. Pour les emplacements en bord de route vérifiez toujours qu’il y ait des places de parking disponibles. En banlieue/périphérie avec moins de passage il faudra compter sur le bouche à oreille et une bonne communication pour vous faire connaître et vous intégrer dans le quotidien des résidents. Dans un centre commercial, la fréquentation et vos heures d’ouvertures dépendent aussi du centre commercial.

« Quelle est ma cible? quel est mon concept? Par rapport à cela je vais choisir mon emplacement.» Yoni Saada

Fonds de commerce ou droit au bail ?

Trois possibilités s’offrent à vous : louer un local vide et l’aménager, ce qu’on appelle un “droit au bail”, racheter un fond de commerce c’est à dire reprendre un restaurant avec son équipement ou reprendre un bail, dans ce cas un local qui étaient occupé par une autre activité auparavant.

Avant de vous décider pour un local, pensez aux frais d’aménagement : équipement professionnel, matériel, mobilier, le coût de travaux éventuels et mettre l’endroit aux normes d’hygiène et de sécurité.

 

Faites décoller votre établissement!

Gagnez du temps, de l’argent et restez zen avec la caisse iPad orderbird certifiée pour 2018. Laissez-nous vos coordonnées et un de nos conseillers reviendra vers vous

J’accepte qu’orderbird m’envoie des e-mails avec des offres et des nouvelles du monde de la restauration. J’accepte les termes et conditions d’orderbird AG ainsi que sa politique de confidentialité.

Merci beaucoup!

Un de nos conseillers va vous contacter rapidement.

//